Comment bien démarrer vos parties ?

Comment bien démarrer vos parties ?

Comment bien démarrer votre partie ?

Ce moment suscite des émotions variées en fonction des facteurs externes. En effet, selon les situations, vous pouvez appréhender ce départ différemment :

– Ressentir de l’impatience à vous élancer sur le parcours afin de passer une belle partie entre amis.

– Une appréhension de jouer avec 3 autres partenaires mieux classés et que vous ne connaissez pas.

– Du stress car vous êtes entourés de 30 personnes vous observant.

– De la détermination car vous êtes focus sur votre objectif qui est de remporter votre match play.

– Un sentiment de joie car vous vous apprêtez à découvrir un nouveau tracé.

Cette liste non exhaustive montre à quel point des facteurs externes conditionnent nos états  internes. Selon la situation (compétition, partie amicale), le contexte (entre amis ou jouer avec des inconnus), de l’environnement (seul ou être observé), votre jeu sera complètement diffèrent.

En effet, votre rythme et votre tempo risquent de varier selon l’émotion dans laquelle vous vous retrouvez. Ces éléments externes conditionnent votre golf et votre plaisir. Le joueur n’a pas toujours conscience de quel état interne l’accompagne au départ du 1. En conséquence, il reproduit souvent les mêmes comportements et se crée une croyance limitante comme « je débute toujours mal mes parties »

Mais comment faire pour mieux débuter vos parties ?

Essayez de voir dans quelle situation vous démarrez correctement et celle qui vous pose le plus de problème. 

Car d’un joueur à l’autre cela va énormément varier. Certains golfeurs adorent avoir du monde autour d’eux, cela les stimule et les booste. Au contraire, d’autres s’effondrent en présence de spectateurs. Identifiez donc les situations problématiques et celles qui vous transcendent.

« Je suis un viel homme et j’ai connu beaucoup de problèmes, mais la plupart ne se sont jamais produits. »  Mark Twain

Votre représentation de l’instant va conditionner votre départ. Soit vous imaginez vos partenaires de jeu comme des amis bienveillants qui vous encouragent ; à l’inverse, comme des juges qui vous critiqueront à la moindre erreur. Inévitablement votre jeu ne sera pas le même.

Vous vous conditionnez et vous vous mettez sous pression. Si vous êtes de ceux qui sont enclins à se faire des films imaginaires à tendance négative, reprenez le contrôle et changez votre vision.

Souvent le joueur ne se concentre que sur ces éléments externes et en oublie le plus important. Il est absorbé par ce qui n’est pas essentiel. Tous ces facteurs externes jouent sur votre potentiel, en bien ou en mal. 

L’importance du mental 

Ces mauvaises entames de partie ne sont pas toujours liées à un problème de swing et c’est souvent là que le joueur fait l’erreur. 
Il arrive au trou numéro 2, après un mauvais départ. Il remet en cause toute la mécanique de son mouvement sur les coups suivants. Il rentre dans des considérations techniques peu appropriées. Il rumine ses mauvais départs. Il ne pense plus qu’à sa la technique et perd la fluidité. Il en oublie le jeu et se coupe de l’essentiel. Alors que le problème n’était peut être que mental.

 « Votre mental peut vous faire gagner des coups avant même que vous ne swinguiez le club. »  Fred Couples

 L’idée de cet article est de vous sensibiliser sur le fait que le problème n’est pas toujours technique. Cependant, Il est important d’avoir un swing régulier qui vous convienne.

Intelligence émotionnelle 

Mais souvent le problème reste la gestion de vos émotions qui va influencer votre rythme et votre tempo. Vous allez être absorbé par des états internes qui vous coupent de votre plein potentiel. Le problème ici n’est pas technique, mais mental.

Il est important de prendre ce facteur en considération car les joueurs amateurs oublient trop souvent ce pilier de la performance. Si vous avez du mal à débuter vos parties, la première étape pour vous serait donc de modifier votre représentation de la situation.

Je vous invite à vous poser ces questions :
– Que voyez-vous ?
– Comment percevez-vous la situation ?
– Comment vous sentez-vous ?
– Comment respirez-vous ?
– Que vous dîtes-vous ?

Faire le point

Le premier pas du changement passe par la prise de conscience. Le fait de comprendre ce que vous faites naturellement et automatiquement vous aidera à changer et à mettre une nouvelle stratégie en place, ceci sans changer de swing, mais en essayant de voir les choses sous un autre angle.

Il y a de nombreuses techniques pour se préparer au mieux et optimiser vos performances. Je vous les partagerai au fur et à mesure de mes prochaines parutions.En attendant, je vous invite déjà à faire le point sur vos débuts de partie et à mettre des nouvelles actions en place.

A vous de jouer !